La décoration du mariage de Perrine & Xavier en vidéo

La décoration du mariage de Perrine & Xavier en vidéo

En vidéo, c’est tellement mieux ! On voit davantage les détails de la mise en scène et le rendu sur l’ensemble de l’espace mis en beauté !

Il fallait que je m’y attèle… mais le temps défile à une vitesse folle.

Mon post du 3 mai, que vous pouvez retrouver ici, vous présentait la décoration du mariage de Perrine et Xavier, nos 2 fous amoureux, qui avaient choisi ce thème du Bal de promo après leur voyage inoubliable aux Etats Unis.

Et bien, aujourd’hui, je suis ravie de vous présenter un petit montage vidéo du travail réalisé pour sublimer la salle de réception du mariage de Pépé & Xav, de leurs charmants surnoms !

 

 

Quand je revois ces images, je revis les longues heures passées en leur compagnie, autant dans les préparatifs lors de nos rendez-vous, que le jour avant le mariage, dans la mise en place de tous les éléments de décoration.

Ceux qui l’ont fait avec moi, peuvent le dire : chaque détail demande de la patience. Enfiler les housses de chaise n’est plus si amusant, quand on en a 150 à faire… et il faut trouver des astuces. Même trouver le bon placement des tables peut devenir un casse tête, quand le DJ s’en mêle !

Mais dans la bonne humeur et avec de quoi grignoter, c’est tellement plus sympa !

 

Et oui, aussi fastidieux que puisse paraître ce travail minutieux de personnalisation et de scénarisation d’un décor de mariage, c’est une passion que je vis avec des émotions intenses depuis quelques années…

 

Souvent, ce sont les futures mariées, qui rêvent d’une déco sur mesure, à la hauteur de ce qu’elles ont déjà pu voir sur la toile ou dans d’autres mariages.

Perrine avait une idée en tête qu’elle ne savait pas expliquer… elle m’a montré des photos, m’a confié ses désirs. Elle m’a fait confiance et j’ai adoré ressentir son émotion à la découverte de la salle, mise en lumière, la nuit tombée !

J’ai aussi pu voir la réaction de tous les invités !

Au risque de paraître peu originale, je le dis quand même :

No Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published.